Deux de mes enfants sont passionnés entre autres par les minéraux...ayant travaillé par le passé pour un ingénieur et sa femme géologue retraités de la cogéma,ma fille s'était vue offrir plusieurs carottes de minerai,et des échantillons de minéraux ,pour sa collection,je suis également descendue avec des mineurs,équipée d'un badge mesurant le taux de radioactivité,non pas au fond de la mine,car j'ai été trés opréssée au bout d'un moment et j'ai demandé a remonter a la surface,mais je crois que nous en étions au troisiéme pallier sous terre...puis ,on nous a donné un plan des diverses carriéres et sites sur lesquels on pouvait encore en gratouillant un peu trouver quelques échantillons ,tels du béryl ,du quartz rose,blanc,noir,du feldspath,divers granit.....ect ,nous avons même trouvé un morceau d'uranium....a la condition de nous rendre au laboratoire a razés a l'époque,ou nos échantillons étaient "vus" et c'est donc ainsi qu'ils se sont rendus compte que nous avions un morceau d'uranium,qu'on nous a gentiment demandé de laisser sur place,question de sécurité.,gentiment a chaque fois,on nous donnait le nom des minéraux,nous avions même trouvé un fragment d'azurite!

maintenant ,avec la végétation ,tout est en friche sur les anciens sites ,inutile de vous y précipiter.....

Nous allions souvent a pény,j'y ai donc emmené les enfants,pour leur faire voir,et puis en gratouillant le long des chemins on peut encore trouver des quartz....

En passant a la crouzille ,il ne reste plus grand chose des vestiges de "puy henriette",qui se trouvait juste avant d'arriver a l'étang,

Dans les années 40,c'est ici ,a la crouzille que les carotages ont permis de trouver un trés important filon de minerai d'uranium ,l'extraction du minerai d'uranium va alors commencer et s'étendre a divers endroits de la région ,trés riche ,pendant des années ,la cogéma,fera vivre une grande partie de la région ,grace aux mines d'uranium.(quoi que l'on puisse en penser,ne crachons pas dans la soupe,aprés en avoir mangé plusieurs assiettes)

Au carrefour de la crouzille,prendre tout droit direction compreignac,,a quelques kilométres,un petit panneau indique "pény"....Le site est protégé par des grillages,et il vaut mieux respecter les panneaux d'interdictions,le site de pény ,est dangereux,ce n'est pas une aire de jeux,le terrain est friable par endroits,ne vous aventurez pas sur les bords de la retenue artificielle,qui noie l'entrée de la mine,car Pény ,c'est un "trou" d'environ 60 a 80 métres !!!sous l'eau ,donc au moins 60 métres de profondeur! c'est trés dangereux!

L'entrée de la mine est donc ,noyée ...volontairement.Par contre sur certains sites,il y des trous d'aérations,de ventilation ,pour les mines,on ne les voit plus a cause de la végétation,,les parois autour des carriéres sont friables,on peut voir de gros blocs soudain se détacher et tomber.restez sur l'ancienne "route" d'accés,on voit trés bien de là,la hauteur de la carriére,et la retenue d'eau.....inutile de risquer un accident.

77568193_p77568225_p77568256_p77568285_p77568311_p77568364_p77568334_p